Wassily Kandinsky – l’oeuvre d’art enfant de son temps

 
« Toute oeuvre d’art est l’enfant de son temps »

                                         Wassily Kandinsky – Du spirituel dans l’art, et dans la peinture en particulier.

 

Wassily Kandinky - Accent en rose

Wassily Kandinky  Accent en rose

Qui n’a jamais fait référence à son histoire personnelle, à son vécu ? Chaque moment de notre histoire humaine est forgé bien sûr à partir des expériences du passé. Mais dans le but d’en faire naître autre chose. C’est l’aube d’une nouvelle ère avec de nouvelles idées. Le renouvellement est nécessaire, ainsi en est-il du principe de l’évolution.

Le statu quo n’est pas de mise dans ce processus irréversible.

Il en va donc de même pour les œuvres d’art. Chaque époque reproduit à travers les tableaux de ses peintres, les marbres de ses sculpteurs, l’image d’elle-même. On y retrouve pour chaque période artistique une représentation de la société du moment, avec ses doutes, ses certitudes, ses engouements, ses réprobations. Les idées changent, les techniques évoluent. Les hommes dont la vie est marquée par le progrès ont une nouvelle vision de leur existence et du monde qui les entoure.

L’oeuvre d’art a longtemps été l’expression de la morale d’une élite bien-pensante. Elle exprima aussi le besoin de libération de certains, qui au travers de leur vie d’artistes, ont tenté de faire évoluer des idées, des concepts, un autre rapport à la nature et aux hommes.

Ce n’est pas toujours du goût d’une majorité fermée aux idées étrangères ou nouvelles. La peur de l’inconnu, l’incompréhension de la nouveauté va à l’encontre d’une ouverture sur un autre monde, d’une autre façon d’appréhender le quotidien. 

Les œuvres d’art sont l’expression, les créations d’une société en un lieu précis, à un moment particulier de son histoire.

Les Grecs de l’Antiquité ont représenté leur société et ce qui la caractérisait.  Il serait inconcevable aujourd’hui, sauf à les copier ou à les plagier, de reprendre les canons de beauté de leur statuaire. Nous avons besoin de nos propres valeurs pour exister, besoin de nous démarquer. Nous sommes sans doute plus proches d’un Delacroix, mais encore bien plus d’un Monet, voire d’un Picasso. Et quoi que nous en pensions, proches aussi de tout ce mouvement artistique actuel auquel il est encore difficile d’adhérer. Comme pour la Grande Histoire, c’est l’avenir qui nous  donnera les clés de sa compréhension.

Les œuvres d’art sorties des ateliers sont l’expression de valeurs nouvelles, elles sont les enfants d’un nouveau monde. Et ces enfants à leur tour seront à l’origine de la genèse d’une autre époque, d’une autre représentation artistique. Ainsi en est-il de l’homme et de son évolution, et de l’art en particulier…